logopf.jpg

Toutes les trois semaines, les équipes IT des laboratoires Pierre Fabre achèvent un nouveau « sprint » pour faire évoluer l’outil de Product Life Management (PLM). Or, pour un laboratoire pharmaceutique, rien ne doit être laissé au hasard ou à l’approximation. Les hauts standards de qualité que s’impose Pierre Fabre impliquent la mise en place de deux grands types de tests. D’une part, sont introduits des tests pour vérifier les nouvelles fonctionnalités. D’autre part, « lors de chaque évolution, nous avions l’obligation d’exécuter des “sanity-checks que nous effectuions en mode manuel”, c’est-à-dire des tests de non régression pour vérifier que le PLM reste en conformité », relate Gonzalo Robles, architecte solution PLM au sein des laboratoires Pierre Fabre.

Communique-de-presse-du-ministre-de-l-Interieur.jpg
ugap-logo.jpg

Depuis déjà quelques mois, nous avons engagés un partenariat avec le ministère de l’intérieur qui a choisi la solution kaliosTest pour la qualification de son application très sensible « Élections ».

insurance.jpg

« Le paramétrage de l’automate est devenu beaucoup plus simple et rapide grâce à la solution kaliosTest qui aide à l’automatisation des tests logiciels. Nous avons donc gagné du temps tout en nous affranchissant de la nécessité d’avoir des compétences informatiques très pointues. »