Rechercher
  • gilles

Qu'est ce qu'une architecture d’automatisation solide ?

Dernière mise à jour : 19 août 2021

Introduction

Dans un contexte de développement en mode agile, les équipes de test de logiciels doivent s’appuyer sur des résultats rapides des scénarios automatisés pour permettre une intégration et un déploiement continu des applications. Même si les bases de l’automatisation des tests sont connues par les équipes, beaucoup d’initiatives d’automatisation échouent principalement à cause d’une architecture mal conçue.

Voici une vue d’ensemble d’une architecture d’automatisation stable, robuste et flexible.


L’infrastructure d’automatisation et les tests sont séparés

L’infrastructure d’automatisation consiste en l’utilisation de bibliothèques et d’utilitaires pour interagir avec le système testé.

Les tests automatisés sont des scénarios scriptés qui pilotent cette infrastructure. Cette séparation rendra votre architecture plus facile à maintenir et à étendre.


Un modèle objet de page (POM) est utilisé

Pour les applications d’interface graphique, vous avez besoin d’un niveau de composants qui interagisse avec les pages de l’application. Le modèle de conception le plus populaire pour la création de ce niveau est le modèle objet de page (POM). Ce modèle recommande de créer un composant distinct pour chaque page de votre application.Dans un composant donné se trouvent les éléments de cette page (par exemple, boutons, champs de texte, etc.), ainsi que les méthodes d’interaction avec ces éléments.




Limiter les tests de l’interface utilisateur

Dans les pipelines d’intégration continue, les équipes attendent les rapports de test et comme le temps presse, des retours rapides sont indispensables. Une façon de réduire les temps d’exécution des tests consiste à limiter les tests de l’interface utilisateur à ce qui doit vraiment être vérifié sur l’interface utilisateur. Certains tests automatisés peuvent ne pas avoir besoin de passer par l’interface utilisateur. Il peut être suffisant de vérifier la fonctionnalité au moyen d’un test en base de données ou par l’appel d’un web service.








44 vues0 commentaire