Rechercher
  • gilles

Automatiser une connexion avec un code de vérification

Une connexion avec un code de vérification ou pour les spécialistes de la sécurité l'authentification à deux facteurs (2FA) est un système de plus en plus repandu pour se connecter à un site web ou à une application mobile. Il consiste, en plus de la saisie d'un traditionnel login et mot de passe, de renseigner une nouvelle fenêtre avec un code de vérification reçu par exemple par mail ou sms.


Automatiser les tests d’une application ayant une authentification à deux facteurs avec Selenium peut être complexe. Avec kaliosTest, c’est simple et sans codage. Illustrons celà dans un contexte d’automatisation des tests de Salesforce.


L'authentification à deux facteurs de Salesforce


Salesforce est un logiciel CRM de gestion de la relation client accessible en mode Saas. Salesforce utilise un système d’'authentification à deux facteurs. La première étape est un login avec la saisie du compte et du mot de passe :

Si Salesforce détecte une connexion avec un device inconnu (c’est systématiquement le cas avec Selenium), une deuxième fenêtre d’authentification apparaît pour saisir un code de vérification :


Le code d’authentification est envoyé par mail à l’utilisateur. L’utilisateur doit alors récupérer ce code et le saisir dans la fenêtre.


Automatiser l'authentification à deux facteurs de Salesforce avec kaliosTest


L’authentification à deux facteurs se traduit dans kaliosTest par une étape de saisie du login et une étape de saisie du code de vérification :

L’étape de saisie du code de vérification contient l’appel à une action de la bibliothèque kaliosTest getCodeVerification qui récupére par API le code de vérification envoyé dans la messagerie de l'utilisateur :



Un exemple de parcours de test automatisés de bout en bout Salesforce


Ce scénario de login est réutilisé tel quel dans les différents parcours de bout en bout Salesforce. Par exemple, les parcours de gestion des pistes (création, édition et conversion en opportunité) :



85 vues0 commentaire