webleads-tracker

Automates de tests mobiles : quels outils pour quelles applications ?

Automates de tests mobiles : quels outils pour quelles applications ?
28 novembre 2016
|

Comment choisir son outil de tests fonctionnels pour ses applications mobiles ? Selenium, UFT, TestComplete… les automates ne manquent pas. Les clés de kaliosTest pour s’y repérer.

Savez-vous sur quel modèle a été construit votre application mobile ? Pas toujours évident de s’y repérer parmi les apps web, natives ou hybrides. Pourtant, ces différents modèles de développement ont une incidence directe sur le choix de l’automate de tests.

Comment savoir quelle est le type de votre application ?

Les applications dites « natives » se téléchargent directement depuis un « store ». Elles sont construites spécifiquement pour un système d’exploitation : iOS ou Android principalement. Elles demeurent donc plus ergonomiques et plus performantes que les autres modèles. Cela nécessite cependant deux développements distincts et des compétences très différentes, selon les plates-formes.

De leur côté, les applications web pourraient se définir comme des sites Internet construits pour le mobile. Deux solutions s’offrent aux développeurs : le responsive design (dans ce cas, l’affichage est pris en charge par un algorithme) ou la version allégée du site (avec une adresse URL débutant par « m. »).

Enfin, entre les deux, apparaît le modèle hybride. Ces applications se téléchargent sur les stores mais sont construites sur du HTML5. Une manière de créer une solution universelle qui ne se soucie plus des systèmes d’exploitation. C’était notamment le cas de l’application de Facebook dans ses débuts qui a ensuite migré vers un modèle natif, pour des questions d’ergonomie.

Comment choisir votre automate de tests fonctionnels ?

Les caractéristiques propres à chacun de ces modèles influencent directement le choix de l’automate de tests fonctionnels. Trois outils se partagent le marché : Appium, Unified Functional Testing (UFT) et TestComplete.

Appium, correspond à la version mobile de l’automate Selenium. Il effectue des tests mobiles sur tous les environnements, quel que soit le modèle de l’application. Son avantage ? Appium est open source. Pas besoin donc de sortir son porte-monnaie pour acquérir de nouvelles licences pour chaque terminal testé.

Côté HP avec la solution UFT, les fonctionnalités sont les mêmes que ci-dessus puisque l’outil de tests fonctionnels prend en compte les trois modèles d’application.

L’automate TestComplete, quant à lui, se contentait jusqu’à récemment des tests mobiles des applications natives. Or, depuis sa dernière version, l’outil s’est ouvert aux applications web mobiles.

En tout état de cause, le principal point de vigilance que vous devrez prendre en compte concerne la reconnaissance des objets. Quel que soit le modèle d’application, il vous faudra bien vérifier que l’outil choisi est en capacité de reconnaître tous les objets. Dans certains cas, comme les applications web construites avec des sites allégés, il vous faudra vous tourner vers des outils complémentaires comme Chrome Remote Desktop.

Essayez kaliosTest gratuitement !

Disponible en accès libre la version gratuite de kaliosTest, permet d’effectuer vos tests logiciels manuels en toute autonomie pendant 30 jours.

J’évalue kaliosTest gratuitement des maintenant